La Magie de Poudlard

Nous sommes ravis de vous retrouver pour cette nouvelle année à Poudlard ! Nous espérons que l'école sera à la hauteur de vos attentes comme vous serez à la hauteur des siennes.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Et si tu savais, tu n'en serais pas là !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Conférencier
Conférencier
Messages : 746
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 18
Localisation : Chez moi :D

MessageSujet: Et si tu savais, tu n'en serais pas là ! Mer 5 Sep - 13:41





Article posté par Hermione Granger.
Paru le mardi 3 janvier 2012 à 16:56
Vu 29 fois.
Note : (4 votes)





Et si tu savais, tu n'en serais pas là !


[Chronique du temps qui passe dans ma vie]






[Texte inspiré d'une histoire (fausse) ayant circulé sur le site
Facebook ]
"[
Lundi 1er Janvier 2011

Cher journal,


Ma nouvelle année commence bien *ironie*.
La preuve, je me suis disputée [Encore, je sais --'] avec Alan [Mon
meilleur ami]. Enfin, plus maintenant, je crois. On s'est sortis des
truc affreux. Il me reprochait d'être tout le temps déprimée. Je lui
reprochais d'être la cause de ma déprime [Ce qui est totalement faux]. A
vrai dire, je l'aime. Je suis folle de lui! Et quand on se fait la
gueule, ça me fait mal. Très mal, même. Il ne le sait pas. Et c'est
mieux comme ça.


Mardi 2 janvier 2011

Cher journal,

Je
me suis enfin réconciliée avec Alan. Heureusement! Il m'a donné
rendez-vous au bar le plus proche (il a 16 ans), pour qu'on s'explique.
J'ai hâte !
~~~~~
Plus tard dans la soirée
Alan et moi, on s'est expliqués. Au début, il n'a pas bût, mais ensuite si. Et devinez quoi? Il m'a dit qu'il m'aimait ! Je suis troooooop contente !


Mercredi 3 janvier 2011

Cher journal,

Alan m'a envoyé un texto... Je n'ai pas trop compris ce qu'il sous-entendait. Voici ce qu'il disait:
Slt Ann'! Dsl pr hier, j'éT Sl. Bsx, v1 m voir au park à 15h.
[Traduction en français: Salut Anna! Désolé pour hier, j'étais soûl. Bisous, viens me voir au parc à 15h.]
Bref,
je suis partie le voir à 15 heures précises au parc, devant les
balançoires. Il était déjà là. Voilà ce qu'il m'a dit: << Désolée,
Anna, hier, j'étais soul, je pensais pas ce que je disais quand j'ai
dis que je t'aimais. Désolé! >>. Je lui en veux, mais en même
temps non. Je sais, je suis compliquée.


Quelques jour plus tard, Alan sortit avec une jeune fille blonde [comme moi]. Il l'aimait, mais elle non, et elle a rompu.
Ensuite, il sortit avec une autre, et ce fut le scénario inverse.

Mais dans tous ces cas, je fus là pour lui.

Maintenant, il ne m'aime pas et je veux quitter ce monde. Je veux le quitter pour protéger Alan, être son ange-gardien.

"
Voici ce qui s'est réellement passé [Texte de FaceBook]:

La fille : Salut !
Le garçon : Hé salut !
La fille : Ça va ?
Le garçon : Bah ouais et toi ?
La fille : Pas pire...
Le garçon : Qu'es-ce-qui ce passe ?
La fille : Rien de spécial...

Silence pendant deux minutes...

Le garçon : Tu es sure ?
La fille : Oui oui..
Le garçon : Ok, si tu le dis... Tu avais quoi à me dire ? Ma copine m'attend au restaurant.. On fête nos 4 mois ensemble...
La fille : Ah ! Je suis bien contente pour vous deux...
Le garçon : Merci !! Tu sais tu vas trouver le tien bientôt j'en suis sur ma belle...
La fille : Je l'ai trouvé...
Le
garçon : Hey ! Reviens pas la-dessus ! On a eu une discussion de deux
heures hier au téléphone sur l'amour que tu as pour moi... Mais je suis
pris. Désolé. Je t'aime seulement en amie. Ça me fait plaisir de savoir
que tu m'aimes par contre...
La fille : Ah...
Le garçon : Je t'aime ok ? Mais seulement en amie.
La fille : C'est pas ça que je veux moi ! Je veux seulement te dire ce que je ressens. Veux-tu le savoir ou pas ?
Le garçon : Ben, tu me l'a dis hier au téléphone...
La fille : Le téléphone... Pfff... C'est bien mieux en vrai... Veux-tu savoir, oui ou non ?
Le garçon : Ok, mais grouille toi ma copine ne va pas être contente.
La
fille : Ah ok. Ben laisse tomber alors. Je me grouillerai certainement
pas pour une fille qui t'attend le cœur joyeux... Va faire la fête avec
elle pis c'est tout !
Le garçon : NON !! Tu m'as amené ici pour me dire quelque chose, alors tu vas le dire ok ?
La fille : Ok, mais ça risque d'être... Euh... Comment dire ? Tu verras...
Le garçon : Ok, vas-y !
La
Fille : Ok, mais promet moi que tu ne diras rien pendant que je parle.
Quand je dirai "Voilà" tu pourras dire ce que tu en penses. Après je me
casse, ok ?
Le garçon : Ok.
La fille : Jure le moi !
Le garçon : Je te le jure sur ta tête... Je t'aime mais...
La
fille : Y a pas de "mais" ! Dit plus le mot ''mais" ! Bon, j'me
lance... Tu l'as juré alors si tu brises ta promesse, tu sais que c'est
mauvais signe...
Le garçon : Oui je sais... Ok, allez, vas-y.
La
Fille : Ok, alors... Je t'aime depuis un an. Je n'ai pas su te le dire.
Je l'ai caché chaque fois qu'on s'est parlé. Tu sais que c'est très dur à
cacher, mais j'ai réussi. Je t'aime tellement ! T'es tellement beau !
Elle baissa les yeux. Je t'ai aimé depuis que tu m'as dis que tu
m'aimais pas seulement en ami quand tu étais saoul. Elle leva les yeux.
Mais le lendemain tu m'as dis : « Désolé si j'ai dis tout ça. Je le
pensais pas c'est l'alcool qui ma fait dire des choses... » Et quand tu
me l'a dis, j'ai perçut de la passion dans tes yeux. Je sais que c'est
sûrement l'alcool comme tu le dis mais... Puis après t'as eu 2 autres
copines. Une qui t'as planté là. Moi j'ai toujours été là pour toi.
Sais-tu pourquoi ? Chut dis rien, tu me l'a promis... Elle Mit son doigt
sur sa bouche. Je l'ai fait par amour. J'aimais pas ça te voir mal. Je
l'ai fais deux fois... Toujours à côté de toi, à te donner mon épaule et
mon oreille pour que tu défoules tes sentiments, tes larmes, tes
paroles. Et maintenant te voilà avec une fille. Ça fait maintenant 4
mois que tu es avec elle. Je suis heureuse pour toi. Mais si je le
disais, je te mentirais en pleine face. Car lorsque je te vois main dans
la main avec elle, lui donner un baiser dans le cou, sur la bouche...
Et bien ça me fait terriblement de peine. Dans mon cœur, tu es celui que
j'aime et que j'ai toujours aimé et ce depuis longtemps. J'ai su que
c'était un amour à sens unique, alors je suis restée là, devant vous
deux à ne rien dire et à vous regarder vous dévorer des yeux. Je suis
vraiment contente que tu sois heureux avec elle. C'est ton bonheur que
je veux mais je voudrais aussi ton cœur. Cependant, ça me semble
impossible. T'as trouvé le tien, moi j'ai trouvé le mien mais il est
impossible à attraper. Je t'aime ça n'a aucun sens. Regarde
qu'est-ce-que tu me fais maintenant... Elle prit la main du garçon et la
déposa sur son cœur. Toi seul peut le faire battre ainsi. Il peut aller
tellement vite et aller lentement. Toi seul peut le faire souffrir et
le guérir en même temps. Écoute... Le garçon s'approcha de la fille*. Il
semblait sur le point le lui dire quelque chose.La fille mit son doigt
sur sa bouche : Chut !! Tu m'as promis... Et je n'ai pas fini. Alors
c'est ça, je t'aime. Elle retira la main du garçon de son cœur. Regarde
ce que tu me fais ! Toutes les nuits, dans mes rêves, tu me tortures et
tu me déchires le cœur. Je veux t'oublier mais toi tu ne veux pas.
Regarde l'enfer que tu me fais vivre ! Elle remonta son chandail à
manche longue et lui montra ses poignets. Regarde ! La mâchoire du gars
toucha presque le sol tellement il était bouche bée. J'ai envie d'aller
au paradis pour être ton ange et veiller sur toi. Je voulais te dire que
c'est la dernière journée que tu me vois, car ce soir mon rêve va se
réaliser... Tu seras avec moi... Je vais devenir ton ange, je vais
pouvoir te surveiller pour qu'il ne t'arrive rien. Ton ange gardien, ce
sera moi et tu sais pourquoi ? Parce que je te donne ma vie et mon cœur.
Fais en ce que tu veux. Peu importe ce que tu en feras, je t'aimerai
toujours. Bon j'ai fini, tu peux me balancer tes trucs.
Le garçon : Ben, disons que je suis pas mal bouché bée. Je sais pas trop quoi dire...
La
fille : Ben dit rien, tu fais ce que tu veux. Bon maintenant il est
tard, va voir ta copine et fêtez vos 4 mois. Bonne soirée. Elle lui
donna un baiser sur la joue et le regarda dans les yeux avec une larme
d'amour au coin de l'œil. Il regarda la fille et ses yeux brillaient. Il
monta dans sa voiture et s'en alla.

Pendant la soirée avec sa
copine, il ne pensait qu'à sa meilleure amie, à la fille qui l'aime
vraiment... Après une soirée de réflexion, il décida de reparler à la
fille. Avant qu'elle ne...

Il prit le téléphone : Dring ! Dring ! Dring !
La mère de la fille : Oui bonjour ?
Le garçon : Puis-je parler à votre fille ?
La
mère : Elle est dans son bain. Ça fait environ 2 heures qu'elle est là.
Elle doit sûrement être en train de se raser les jambes.
Le garçon : Essayez d'ouvrir la porte pour voir si elle ne se serait pas endormi dans le bain !
La mère : La porte est fermée à clé.
Le garçon : Ah ? Dites que c'est Alan à l'appareil.
La mère : Elle cria : « Chérie c'est Alan au téléphone » ... Je n'ai aucune réponse désolée Alan.
Alan : Ah dommage...
La mère : Ouais, tu peux rappeler plus tard au pire.
Alan : Non j'arrive. Ouvrez la porte de la salle de bain. Peut-être qu'elle dort dans son bain.
La mère : C'est comme tu veux mais surtout tu ne vas pas la rejoindre ! Elle n'a que 15 ans !
Alan : Ben non je vais communiquer avec elle à travers la porte.
La mère : Ok, je t'attend.
Alan: Merci madame.
La mère : De rien, à plus tard Alan.

Ils raccrochèrent. 20 minutes plus tard, Alan arriva à l'appartement où Anna habitait. Toc-Toc-Toc :

La mère : Elle ouvrit la porte : Ah ! Salut Alan !
Alan : Bonjour madame.
La mère : Bon vas-y ! Je serai dans le salon si tu me cherches.
Alan
: Merci Madame. Il se dirigea vers la salle de bain. Toc-Toc. Pas de
réponse... Anna t'es là ? Aucune Réponse. Il s'assit près de la porte et
parla comme si elle pouvait l'entendre « Anna, ce n'est pas que je ne
t'aime pas... Au contraire. Je t'aime mais d'une autre façon... » Il
entendit des bruits comme si quelqu'un pleurait Anna t'es là ?
Anna : Oui mais vas-t-en ! Elle pleurait
Alan : Non ! Je ne partirai pas avant que tu ne sois sortie de cette salle de bain ! Je veux te parler face à face.
Anna : Parle à la porte. Elle au moins ne va pas pleurer à cause d'un gars qui ne mérite pas son cœur.
Alan : Hey arrête là ! Personne ne mérite le cœur d'une porte. Faut vraiment être désespéré pour souhaiter ça.
Anna : JE LE SUIS ALAN !!!!!!!!!!!!!!!!
Alan : Anna... Sors s'il te plait.
Anna : Non ! Arrête ! Tu m'as vu pour la dernière fois aujourd'hui. Souviens toi bien de moi, de comment j'étais.
Alan : Dernière fois ? Pourquoi ? Tu t'en vas ? Tu déménages ?
Anna : Oui on peut dire ça comme ça... Elle pleura plus fort
Alan : Où ? Sa voix tremblait mais il essayait de la faire paraître normale.
Anna : Quelque part où tu vas sûrement me retrouver un jour.
Alan : Il réfléchit : Euh... Sois plus précise...
Anna : Je t'aime Alan... Je t'aime vraiment...
Alan : Moi aussi mais...
Anna
l'interrompit : NE DIS PAS DE MAIS !!! Je veux juste que tu saches que
je pourrais donner ma vie par amour pour toi... Et cela n'importe quand !
Alan : Je sais ...
Anna : Alors ...
Alan : Alors quoi ?
Anna : Alors, je te la donne ce soir. Je t'aime tellement Alan ! Elle pleura plus fort
Alan : Non reste ! J'ai besoin de toi !
Anna
: Je t'aime et saches que je vais toujours être là pour toi et ce plus
que jamais. Peu importe ce qui arrivera. De toute façon ce qui compte
vraiment pour moi, c'est que tu sois heureux. Je t'aime... Je pourrais
te donner la lune !! Je t'aime Alan... Pour toujours...
Alan : Anna... Non attend il faut que je te dise des choses importantes.
Anna : Quoi encore ?
Alan : Si tu n'es plus là, je ne vois pas pourquoi je serais heureux. Je perdrais la moitié de moi Anna ! Je... Je...
Anna : Je t'aime moi ! Bye Alan... Elle prit un rasoir, en détacha une lame et s'ouvrit les veines.

Pendant
ce temps, Alan lui dit :Je... Je... Anna j'ai réfléchis, moi aussi je
t'aime. En fait, je ne t'aime pas. JE T'ADORE ANNA ! Je... Je... J'ai
laissé ma copine pour toi. Anna, ton sourire me fait rêver et tes yeux
me font pleurer. Il entendit un objet tomber dans l'eau. Alan défonça la
porte de la salle de bain et entra.

Ce qu'il vit lui brisa le
cœur... Il venait de voir le corps d'Anna sans vie, immobile qui
baignait dans une baignoire rouge vif... Il s'accroupit sur le bord du
bain et commença à pleurer... Voilà il a perdu la fille qui l'aime
vraiment pour une qui n'en vaut pas la peine. :/

Les garçons, les filles, ne laissez pas les gens autour de vous souffrir de votre bonheur. Personne ne mérite ça.


_________________


Hermione-Granger, véritable Gryffone ♥️

Gryffondor, une maison unie ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myfantasyworld.eklablog.com/

Et si tu savais, tu n'en serais pas là !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» VOLDEMORT SI TU SAVAIS TES HORCRUXES TES HORCRUXES VOLDEMORT SI TU SAVAIS TES HORCRUXES OU ON SE LES METS !!!!
» Que serais-je sans toi ? [Pv Lew]
» Si j'étais ... je serais ...
» Moi quand je serais grand j'serais fermier, comme ça j'aurais pleins de vaches et pleins de kiri ! [PV:Booth]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Magie de Poudlard :: Bibliothèque :: Fanfictions :: Fanfictions d'Hermione Granger-