La Magie de Poudlard

Nous sommes ravis de vous retrouver pour cette nouvelle année à Poudlard ! Nous espérons que l'école sera à la hauteur de vos attentes comme vous serez à la hauteur des siennes.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Luna Lovegood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Conférencier
Conférencier
Messages : 746
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 19
Localisation : Chez moi :D

MessageSujet: Luna Lovegood Mar 4 Sep - 14:26

Article posté par ΩMalicia.
Paru le lundi 5 décembre 2011 à 20:52
Vu 33 fois.
Note : (6 votes)

Luna Lovegood
Concours d’Écriture n°1
05/12/2011




L’Histoire du Monde et de la Magie


Nous sommes en l’an 217. Les hommes vivent alors regroupés en tribu. Chaque tribu compte en son sein un sorcier. Le sorcier est une personne vénéré parmi les hommes. En effet il est le seul à posséder un savoir différent de celui des Hommes. Ce savoir est très important pour la tribu. En
effet le sorcier connaît et pratique l’Astronomie, l’Histoire, la Divination, la Botanique (la Faune et la Flore), la Médecine, et bien d’autres disciplines encore. Le sorcier détient le savoir qui manque aux Hommes. Il connaît l’Histoire de ce Monde, des Hommes et de la Magie. C’est également un merveilleux conteur, le conteur de la tribu. Tous les soirs, seul face aux Hommes et au feu, le sorcier les émerveillent en leur contant une histoire.C’est le soir. Les étoiles scintillaient dans le ciel. Toute chaud. Ce soir il va leur narrer l’Histoire du Monde, l’Histoire de la Magie. La tribu est réunie en cercle, face au sorcier. Ils se serrent les un aux autres pour se tenir chaud. Les enfants fixent attentivement le conteur, attentifs à la moindre de ses parole.Alors le conteur prit la parole. Il commença à raconter son histoire :« Il y a très longtemps, commence-t-il, la terre que nous connaissons n’était qu’un désert. C’était un désert à la foi sans couleur et de toute les couleurs possibles et inimaginables. Rien ne respirait, ne poussait, rien ne vivait, rien n’existait. Seul dans le ciel le Soleil brillait et illuminait ce désert brûlant.Mais un jour, sans que personne ne puisse l’expliquer, une chose incroyable se produisit. Au centre exact de la Terre, quelque chose se forma, se développa et petit à petit remonta en une parfaite verticale jusqu’à la surface du désert. Un an exactement après sa naissance, au parfait milieu du désert naquit une chose indescriptible et merveilleuse : la Magie. Il faut attendre encore 7 jours et 7 nuits. A minuit de la septième nuit, à cet instant précis, un arbre poussa. Cet arbre était grand, fort et beau. C’était un chêne, le futur Roi de la Végétation. Il naquit de la Magie elle-même. Par conséquent il possédait la Magie. Il respirait la Magie. La Magie coulait dans ses veines. Il n’était que Magie de ses racines les plus enfouies dans la terre jusqu’au plus haut sommet de la plus haute branche. Cet arbre ouvrit alors les yeux et ontemplé l’immense étendue de désert qui l’entourait. Il eut l’idée de peupler cette terre aride.
Se prenant pour modèle, et grâce à cette prodigieuse Magie, il donna naissance à d’autres arbres, toutes de variétés différentes. Ainsi la Terre se peupla d’arbres, de plantes et de fleures. Le désert devient ainsi une forêt, la plus magnifique des forêts, faites d’herbe, de racines, d’écorces et de Magie. Oui de Magie car n’en douté pas toute plante était issue de la Magie du Grand Chêne. Par conséquent, chaque brin d’herbe possédait une graine de Magie. Pour permettre à cette
végétions de vivre et de croitre, il modifia la température pour que l’eau puisse s’écouler sur Terre. Il inventa des lacs, des rivières et des mers. Au fil du temps, il façonna la Terre à sa guise. Ici il
installa une chaleureuse savane, à cet endroit il mit une effrayante jungle, et ici se trouva par la suite un repoussant marais. Il prit la terre et la façonna pour créer les montagnes, les vallées et les
plateaux. Mais la Forêt, sublime, représentait toujours la majorité de la surface de la Terre. La végétation poussa, se développa, ne connaissait aucune limite, aucune frontière. Après plusieurs années de croissance, le Grand Chêne décida de stopper l’amplitude de toutes ces plantes. Alors il décida de créer les animaux pour manger la végétation. Car, voyez-vous les enfants, la végétation avait tellement poussée qu’elle recouvrait tout la Terre qui étouffait sous toute cette
imposante masse verte, jaune et bleu. Le premier animal fut un lion. Le Grand Chêne le nomma Roi des Animaux. Seulement le Roi de la Végétation n’était pas lui non plus à l’abri d’une erreur. Il le comprit plus tard en comprenant que le Lion était carnivore. Le Roi des Arbres s’était trompé dans la fabrication des animaux. Les animaux créés furent de toute espèce différente mais tous carnivores : les félins, les reptiles, les rapaces, les rongeurs, les canidés, et d’autres espèces encore.
Après plusieurs essais, il réussit néanmoins à façonner et faire vivre des animaux herbivores comme les chevaux, les éléphants, les rhinocéros, les zèbres, les lapins, les singes, les angliers, les taupes et bien d’autres animaux encore. Plus tard il inventa les petits insectes, ainsi que les Arachné qui peuplent le dessous de la terre. Tous les animaux avaient été conçus à partir de la Magie du Grand Chêne qui provenait de la source originelle de Magie. Par conséquent chaque animal possédait une graine de Magie, plus au moins importante. Le Grand Chêne a utilisé la Magie pour façonner chaque animal, en gardant de la Magie pour lui-même. Donc chaque animal possédait seulement une petite dose de Magie, mais une dose quand même. De par toutes ses inventions, l’Arbre créa la chaine alimentaire. Les carnivores dévoraient les herbivores qui mangeaient la végétation. Le Grand Chêne crut que le problème d’un surplus de végétation était résolu. La végétation et les animaux vivaient en parfaite harmonie. La Magie, des racines jusqu’au plus haut sommet de la plus haute branche du Grand Chêne regardait ses enfants vivre ensemble dans la nature. Chacun avait sa place sur Terre. Certains vivaient dans la savane, d’autre dans la Forêt, d’autres dans la jungle, et d’autres enfin dans les lacs, mers et rivières.Mais il dut se rendre à l’évidence qu’un autre problème identique s’imposait. Qui mangeaient les animaux carnivores ? Personne. L’Arbre réfléchissait à ce problème toujours non résolu. Les animaux herbivores régulaient la croissance de la végétation. Les animaux carnivores régulaient la croissance des animaux herbivores. Mais rien n’empêchait les animaux
carnivores de manger tous les herbivores. Les animaux restants s’entretueraient et la végétation recommencerait alors à envahir le monde. C’est ainsi que nous naquîmes, de la Magie. Le Roi des Arbres inventa l’Homme. Bien que créé à partir de la Magie, ils possédaient encore moins de Magie que les animaux. Mais la Magie n’obéit à aucune règle. Certains s’en rendront plus tard quand ils découvriront que certains hommes et femmes possèdent le don de la Magie.Nos ancêtres
partirent donc découvrir le monde crées par le Grand Chêne. Mais les animaux, surtout les carnivores avaient déjà pris possession du monde, et gardaient jalousement leurs territoires. Le lion habitait dans la plaine. Le loup vivait dans la forêt. L’aigle régnait sur les sommets. Le serpent préférait les marais. Aucun des animaux ne permettaient aux hommes de séjourner sur leurs territoires. Les Hommes pour survire, durent chasser les animaux. Ils ne se nourrissaient pas seulement de plantes et de fruits mais aussi de viande. Finalement, les hommes chassèrent les animaux. Et la guerre entre les animaux et les humains commença. Une alliance se forma entre les animaux herbivores et ceux qui sont carnivores. Cela entraina parfois des relations jugées contre nature par le Grand Chêne. Certains animaux naissèrent de cette alliance : les animaux omnivores. Le Roi de la Végétation était horrifié, terrifié et pétrifié de ce massacre, car c’était un vrai et puissant massacre. Les Hommes ne faisaient pas le poids faces aux animaux. Ils étaient écrasés, piétinés, déchirés, tués... Alors le Roi des Arbres les obligea tous à une trêve. C’était très simple. S’ils continuaient cette voie ils mourraient car si le Roi des Arbres leur avait donné la vie,
il pouvait aussi la leur reprendre. Il réunit tout le monde sur une grande plaine. Ensemble ils instaurèrent différentes lois. Le cycle de la vie devait continuer. Aussi les herbivores se nourrissaient d’herbes et de feuillages. Les carnivores mangeaient les herbivores. Les humains pouvaient chasser les animaux, herbivores, carnivores, fruitariens… Mais seulement et uniquement pour se nourrir. Ils ne devaient pas faire d’excès et tuer trop d’animaux. Cela comptait également pour les fruits. Durant la période de reproduction, au printemps, les Hommes devaient laisser les animaux et plantes se reproduire. C’étaient les Lois de la Nature. La cohabitation de toutes les espèces était beaucoup plus problématique. Voici alors ce que le Grand Chêne décida. Les animaux étaient libres de s’installer où ils le souhaitaient, les Hommes aussi. Ils étaient par conséquent obligés de cohabiter dans la paix. Les Hommes laissèrent les animaux vivre, et réciproquement les animaux ne s’attaquaient aux Hommes s’ils se sentaient vraiment en danger. C’est ainsi que nous naquîmes et que nous vivons en parfaite harmonie avec la nature. A chaque problème, le Grand Chêne trouva une solution.Voyant que nous ne risquons plus de nous entretuer à nouveau, il pu mourir en paix. Il mourût et son âme monta au Ciel rejoindre les étoiles. Mais attention, il continue de veiller sur nous tous du haut du ciel. »
C’est ainsi que finit l’Histoire du conteur.
Il conclut en disant « chaque homme et femme est né de la Magie. Rare le sont mais certains possèdent les dons pour l’utiliser et la développer.
Retenez bien qu’à chaque problème il y a une solution. En cherchant bien on finit toujours par la trouver. » Ensuite les hommes, les femmes et les enfantes allèrent se coucher dans leurs tentes en peau de bêtes.

_________________


Hermione-Granger, véritable Gryffone ♥️

Gryffondor, une maison unie ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myfantasyworld.eklablog.com/

Luna Lovegood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Luna Lovegood(Serdaigle)
» Présentation de Luna Lovegood
» Luna Lovegood (Serdaigle)
» Luna Lovegood
» Présentation Luna.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Magie de Poudlard :: Bibliothèque :: Concours d'Ecriture :: La plume de Gryffondor-