La Magie de Poudlard

Nous sommes ravis de vous retrouver pour cette nouvelle année à Poudlard ! Nous espérons que l'école sera à la hauteur de vos attentes comme vous serez à la hauteur des siennes.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

La Bête du Gévaudan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Conférencier
Conférencier
Messages : 746
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 19
Localisation : Chez moi :D

MessageSujet: La Bête du Gévaudan Jeu 6 Sep - 15:19


Article posté par ΩNarvath.
Paru le mercredi 3 août 2011 à 16:40
Vu 12 fois.
Note : (3 votes)

La Bête du Gévaudan




- Approchez, chers visiteurs, approchez. Venez près du feu. Cette nuit, nul conte narrant les aventures d'un preux chevalier ou les amours d'une dame Fée, mais une histoire vraie. Cette nuit, je vais vous raconter l'histoire de la Bête du Gévaudan.

Cette histoire se déroule il y a environ trois siècles, dans le Gévaudan, en Auvergne. C'était dans un petit village dont on a depuis longtemps oublié le nom et l'endroit.
Alors que ce village vivait paisiblement de son agriculture et de son commerce avec les villages voisins, un Fléau s'abattit sur lui. Cela commença lorsqu'un jeune berger, à la recherche d'une de ses bêtes, découvrit dans une forêt proche le corps d'une jeune femme. Elle était presque nue, éventrée et à moitié dévorée. Ce corps mutilé fut le premier d'une longue série.

Cela pouvait-il être un loup ? Non pas, la morsure était bien trop grande pour que cette bête soit un loup. Ou alors, un énorme loup. Un chien, type mâtin ? Non, la mâchoire de ce chien était trop courte pour que cela corresponde. Un croisement entre les deux ? Cette hypothèse semblait la plus probable.

Un avis de recherche fut alors lancé. Mais personne ne possédait une telle bête, ni n'en avait aperçue malgré les traques qui eurent lieu dans la forêt. Les meurtres, aussi sanglants et répugnants les uns que les autres, continuèrent.Jusqu'au jour où une ruse fut mise en place. Un jeune homme courageux et fort se désigna pour se déguiser en bergère, il serait armé. Alors, il se posta sur une colline, à l'orée du bois, et attendit. Au crépuscule, il y eut une grande agitation : les moutons s'enfuyaient ! Ils bêlaient, terrorisés, et la « bergère » ne put les en empêcher. Le jeune homme, poussé par l'instinct des bêtes, commença à avoir peur aussi. Le souffle court, il se retourna. Trop tard. Il poussa un hurlement et la réalité se perdit dans le sang.

Lorsque le jeune homme revint à lui, il était allongé et autour de lui régnait une grande agitation. Des personnes se bousculaient au pied de son lit. Il avait du mal à voir, du mal à entendre. Il sentait du sang dans sa bouche, et nul doute que ce sang était le sien. Il en était maculé. Sa mort vint promptement. La dernière chose consciente qu'il put dire, c'était que le hurlement de la bête était à mi-chemin entre le rire humain et le hennissement d'un cheval blessé.

Suite à cet épisode, les hypothèses furent renouvelées : s'agissait-il d'une hyène ? Pourtant, aucun cirque n'était dans le secteur, et aucune bête anormale n'avait été signalée.


L'animal possède une large mâchoire comme un mâtin, longue comme
la gueule d'un loup, les pattes d'un canin, le cri d'une hyène... et est capable d'attaquer les villages de jour. Ce dont un loup serait normalement incapable de faire. La bête vit dans la forêt et attaque surtout les enfants et les femmes, mais n'hésite pas à terrasser un homme.
Telle fut la description de la bête dans la lettre adressée au roi de France de l'époque, Louis XIV. Ne pouvant rester inactif fasse à une bête tuant autant de ses sujets, la Troupe du roi fut envoyée au village dans le but de traquer et d'abattre la bête.
L'arrivée de la Troupe sauveuse fut acclamée. Nulle peur ce soir là, mais uniquement de l'espoir. Une chasse, composée des soldats royaux et des hommes forts du village, qui connaissaient la forêt, fut organisée. Le lendemain soir, revenant de la traque, les habitants de la région furent rassurés. De nombreux loups abattus, dont de belle taille qui pouvaient correspondre à la description, ce qui signifiait probablement la fin de la terreur.

L'espoir fut de courte durée. Sitôt la Troupe du roi partie, les meurtres recommencèrent, aussi violents qu'avant. Ainsi, le pouvoir de Louis XIV fut ébranlé : qu'était donc ce roi incapable de protéger ses sujets d'un animal ? Un simple loup pourrait donc mettre le pouvoir du roi en échec ? Cette tuerie dura près d'une décennie. Au bout de dix ans, la terrible bête était-elle devenue trop vieille pour s'en prendre à ses proies ? Était-elle morte ? Quelqu'un avait-il mis fin au Fléau
sans le savoir, pensant qu'il avait affaire à un animal ordinaire ?

- Quoi qu'il en soit, la Bête du Gévaudan reste un mystère, même de nos jours. La Bête en question ne fut jamais découverte, et il est certain que nous ne saurons jamais si elle fut loup, mâtin, hyène ou tout autre chose. Il en est quelques-uns qui pensent que l'animal était serviteur d'un vieux sorcier, et que lorsque celui-ci mourut, alors la Bête s'endormit, et peut-être dort-elle encore aujourd'hui, attendant son heure et l'appel de son nouveau maître. Mais dormez en paix, vous qui écoutez mon histoire, ceci c'est passé il y a 300 ans, si Héritier il y avait, il se serait déjà montré et les meurtres auraient été remarqués... Sauf s'il attendait de vous endormir avec une vieille histoire, avant de lâcher la Bête sur vous pendant que vous êtes seuls et inoffensifs.

_________________


Hermione-Granger, véritable Gryffone ♥️

Gryffondor, une maison unie ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myfantasyworld.eklablog.com/

La Bête du Gévaudan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La bête du Gévaudan
» La Bête du Gévaudan
» [1753] La Bête du Gévaudan (scénario)
» Loups-Garous, bête de gevaudan
» Gévaudan le Frère Loup [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Magie de Poudlard :: Bibliothèque :: Fanfictions :: Fanfictions de Narvath-