La Magie de Poudlard

Nous sommes ravis de vous retrouver pour cette nouvelle année à Poudlard ! Nous espérons que l'école sera à la hauteur de vos attentes comme vous serez à la hauteur des siennes.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Le retour d'Ariana Potter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
Conférencier
Conférencier
Messages : 746
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 19
Localisation : Chez moi :D

MessageSujet: Le retour d'Ariana Potter Mer 5 Sep - 16:41

Article posté par ΩMalicia.
Paru le dimanche 27 juin 2010 à 17:50


Le Retour d’Ariana Potter
OS partie 2





Note : Cette histoire est faite pour être comprise s'en avoir lu la première partie qui se trouve sous le titre de "La fin d'Ariana Potter". C'est pour cela que cette histoire est considérés comme une OS. Cependant, il est préférable de lire la première partie avant de lire celle-ci.

Par une nuit froide de l’automne 1998, une ombre de taille moyenne se déplaça parmi les arbres de l’immense Forêt Interdite. De loin, on aurait pu la confondre pour un Détraqueur égaré mais de près, on pouvait percevoir une longue cape noire à capuche où de longs cheveux bruns clairs en sortaient, fouettant le visage caché par la force du vent. Nous pouvions alors conclure que cette ombre était la possible représentation d’une jeune fille. Ses pas étaient légers, comme si elle ne touchait pratiquement pas le sol. Au loin, derrière elle, une dizaine d’ombres la suivaient calmement, sereinement.
Arrivée à la bordée de la Forêt, elle pu observer à sa guise l’immense château qui abritait des centaines d’élèves…les ombres, se trouvant derrière elle, disparurent comme effrayés.

Lord Voldemort n’était plus, ayant péri le 2 mai 1998 par la baguette d’un certain Harry Potter, sorcier âgé d’à peine 17 ans à cet époque. Aujourd’hui, il en avait 18, et était de retour à Poudlard, afin de terminé sa Septième Année. Poudlard, qui lors du duel final avait été en partie détruit, semblait comme neuf, illuminé par des milliers de bougies d’extérieur…un sourire naquit alors sur le visage illuminé par la Lune de la jeune fille : qu’il était bon de revenir dans cet endroit.

A l’intérieur du dit château, la fête battait son plein : c’était la rentrée et les élèves étaient particulièrement heureux de se retrouver après tant d’épreuves…la terreur n’existait plus, seule la joie subsistait à Poudlard, malgré l’absence de nombreux élèves ayant perdu la vie, et de professeurs s’étant sacrifiés pour la survie des leurs.
Les Mangemorts avaient tous été capturés et la vie avait repris son cours normal…du moins, pas pour tout le monde.

Severus Snape, ancien Directeur de Poudlard, actuel Directeur Adjoint de Poudlard, avait survécu à la morsure de Nagini, le serpent adoré de Lord Voldemort et cela, grâce au trio infernal : Harry Potter, Hermione Granger et Ron Weasley. Enfin, c’est surtout grâce à cette miss-je-sais-tout qu’il avait pu survivre : si elle n’avait pas eu sur elle une potion contenant des larmes de phénix dedans, jamais il n’aurait pu se trouver dans la Grande Salle, aujourd’hui. Et dire que Potter avait scandé haut et fort son innocence au Ministère de la Magie après sa victoire contre le Lord…foutu Potter, toujours a se mêler de ce qu’il ne le regardait pas !
Vous l’aurez compris, Severus Snape n’était pas très heureux de sa nouvelle vie, ayant préféré mourir…mais pourquoi cela ? Que cherchait-il, en réalité ? Ou plutôt, qui voulait-il rejoindre, dans l’autre monde ?

« Severus, vous n’avez pas l’air en bonne forme. Vous êtes tout pâle… »

« J’ai toujours été pâle, Minerva ! » grogna t-il en réponse à la nouvelle Directrice de Poudlard.

« Oui, et vous êtes toujours aussi grincheux…finalement, rien n’a changé ! C’est bien mieux ainsi… » se dit-elle à elle-même.

« Dîtes-nous, Minerva, qui avez-vous choisie pour le poste de Défense Contre les Forces du Mal ? Severus ? » demanda de sa voix de flûte, le professeur Flitwick.

« Non, Severus a préféré retourner à ses potions, n’est-ce pas cher ami ? »

« Hm. » fut la réponse de la « Terreur des Cachots ».

« Albus m’a conseillé l’une de ces connaissances cet été alors que je lui demandais conseille auprès de son portrait. Cette connaissance, qui a première vue, n’est pas encore arrivée est une jeune femme quelque peu particulière… »

« C'est-à-dire ? » demanda soudainement Hagrid, intéressé.

« Vous le verrez une fois qu’elle sera parmi nous ! »

« Mais enfin, dîtes le nous Minerva ! »

« Ce n’est pas véritablement une sorcière. » avoua enfin la Directrice.

Minerva McGonagall ne laissa pas le temps à ses collègues de réagir. Elle se leva, fit le tour de la table des Professeurs et s’installa devant le pupitre directorial, face à ses élèves. D’un léger toussotement, elle fit disparaître le brouhaha émit par les élèves et capta leur totale attention.

« Chers élèves, quel plaisir de vous revoir tous au sein de notre bien aimée école. Il a été fort difficile de reconstruire le château dans les temps mais comme vous pouvez le voir, nous avons réussi, main dans la main à faire revivre Poudlard, comme par le passé. »

Les élèves ainsi que les professeurs, à l’exception de Severus Snape, applaudirent la Directrice.

« Cette année sera différente des autres : les quatre maisons que sont Gryffondor, Serdaigle, Poufsouffle et Serpentard n’en formeront qu’une seule ! Uni dans la diversité, nous serons plus forts. N’oubliez pas le passé afin de ne pas commettre les mêmes erreurs. Il est temps de mettre un terme à toute forme de terreur, d’abus de pouvoir et autres. Il est temps d’apprendre de nos conflits, d’apprendre à nous respecter, d’apprendre à nous supporter tous, avec nos plus grands défauts ainsi qu’avec nos plus grandes qualités ! Il est grand temps que nous soyons amis, que nous soyons frères ! »

Un tonnerre d’applaudissements accueillit ses mots bienveillants.

« Le Professeur Snape, ici présent, reprendra son poste de Professeur de Potions, libérant la place de Professeur de Défense Contre les Forces du Mal à un autre professeur. Celui-ci, ou plutôt celle-ci est…comment-dire ? Spéciale… »

Un violent éclair partit du Plafond Magique et s’écrasa dans un bruit d’explosion sur la pierre froide de la Grande Salle, faisant sursauter la communauté sorcière présente dans cette pièce. Les élèves, effrayés, se tournèrent d’un même mouvement vers l’entrée de la Grande Salle, comme hypnotisés. A cet endroit se tenait une ombre ou plutôt une personne de taille moyenne enveloppée dans une grande cape noire, encapuchonnée de façon à rendre son visage invisible. Un autre éclair parcouru le Plafond Magique de la Grande Salle avant de s’écraser sur le sol, juste à côté de « l’ombre ».

« Un…un…UN MANGEMORT ! » s’écria un élève de Première Année.

Puis ce fut la panique. Les élèves commencèrent à se lever mais la voix amplifiée de leur Directrice les stoppa net.

« SILENCE !!! »

Les cries se turent et le silence rendit l’atmosphère de la Grande Salle encore plus effrayante.

« Bien, asseyez-vous maintenant ! »

Les élèves obéirent, de même pour certains professeurs qui avaient déjà dégainés leur baguette magique afin de commencer un combat.

« Chers élèves, nous avons vécu ces dernières années dans la terreur la plus totale : chaque jour, nous nous demandions qui serait la prochaine victime de Lord Voldemort…aujourd’hui, nous ne devons plus être effrayé ! Cependant, la Défense Contre les Forces du Mal est une matière trop importante pour la supprimer…et je pense, le Professeur Dumbledore étant de mon avis, qu’un professeur étant lui-même sous-titré comme étant une Force de Mal ne peut être que la meilleure personne qualifiée pour ce poste…je vous prie donc d’accueillir comme il se doit, votre nouveau professeur de Défense Contre les Forces du Mal : le Professeur Potter. » annonça la Directrice en montrant d’un geste de la main, l’ombre.

Tandis que les élèves et les professeurs, surpris, fixèrent l’endroit désigné par la Directrice, Harry et Severus s’étranglèrent avec leur propre salive…comment était-ce possible ?
L’ombre avança de quelques pas, afin d’être à la lumière dégagée par les nombreuses bougies du Plafond Magique de la Grande Salle. D’un mouvement lent, elle retira la capuche de sa cape, dévoilant un jeune visage blanc comme la neige, des yeux d’une couleur doré et de très longs cheveux bruns clairs, arrivant à ses hanches. Son apparence était celle d’une jeune fille, d’une adolescente de 13-14 ans.
Elle avança encore de quelques pas tandis que la respiration de tous s’arrêtait.

« Je ne peux pas le croire…un vampire ! » murmura Hermione Granger.

Son murmure, dans le silence de la Grande Salle, avait semblé être un crie d’effroi.

« En effet, miss Granger…je suis bel et bien un vampire…vampire supérieure végétarienne, si vous voulez les détails ! Ce qui signifie aussi que je suis totalement inoffensive face aux humains... » sourit alors le vampire.

« Ariana, je suis si heureuse de vous revoir, après tant d’années…j’ai eu du mal à croire Albus lorsqu’il m’a dit que vous étiez…vivante, si on peut le dire ainsi ! » sourit la Directrice avant de prendre Ariana Potter dans ses bras, montrant ainsi à tous que le vampire qu'elle était devenue n’était pas dangereux.

Au loin, Severus ne comprenait plus rien…comment pouvait-elle être là, en face de lui, métamorphosée en un véritable vampire alors qu’Albus Dumbledore l’avait fait passée pour morte dès le lendemain de sa disparition, le jour où Severus avait ordonné à Ariana de ne plus jamais l’approcher…comment ? Pourquoi ?
Son cœur se mit soudainement à accélérer et à frapper sa cage thoracique. Il leva alors une main, la déposa sur son torse au niveau de son cœur…non, pourquoi cela recommençait-il ? Pourquoi cette vague de sensation, d’émotion, d’amour l’envahissait-il encore, lui qui avait tout enterré bien au fond de son âme.

« Bonjour à tous. » fit Ariana de sa voix cristalline. « Je suis heureuse d’être ici, à Poudlard…je suppose que beaucoup d’entre vous se demande quel lien j’ai avec Harry Potter…lui-même doit se demander ce qu’il se passe, n’est-ce pas, Harry ? » demanda t-elle en se tournant vers le principal concerné.

En simple réponse, il hocha lentement la tête.

« Et bien, considérez tous qu’il n’y a aucun lien entre le Sauveur et moi ! » sourit alors le vampire. « Et je préfèrerai que vous m’appeliez Professeur Strinx, plutôt que Professeur Potter…je vous en serais très reconnaissante ! Navré Minerva, mais je dois partir, ma place au festin n’est pas ici…comme vous le savez ! Je suis également désolé pour le retard, j’ai pris la liberté de me familiariser avec les différents lieux de Poudlard. »

« Il n’y a aucun problème, faites mon amie, faites ! »

« Encore une petite chose, avant que je ne m’en aille…la Forêt Interdite est encore plus interdite qu’auparavant : étant un vampire supérieur, je suis constamment surveillée et protégée par des vampires qui eux, ne sont pas végétariens ! Ils ont pour ordre de rester dans la Forêt Interdite, mais en aucun cas, je ne leur ai interdit de se faire un bon festin si l’occasion se présentait dans la Forêt…si vous voyez ce que je veux dire ! Personne ne pourra vous sauvez…gardez cela bien en tête ! Tous : professeurs et élèves ! »

Son discours se termina par un triste sourire, puis d’un claquement de doigt, des centaines de chauves-souris l’enveloppèrent et une seconde plus tard, elle disparue sous les yeux de tous.
Le brouhaha recommença de plus bel, tandis que Minerva regagnait sa place. Le nouveau professeur de Défense Contre les Forces du Mal était devenu le sujet principal de toutes les discussions, même à la table des professeurs.

« Là, je dois avouer qu’Albus et vous, Minerva, avez fait fort cette année ! Mais êtes-vous sûr que nous sommes tous en sécurité ? Avec tous ces vampires qui vont rôder… »

« Chère amie Pomona, il n’y a qu’un seul vampire parmi nous (les autres étant dans la Forêt Interdite avec pour interdiction d’en sortir) et souvenez-vous bien qu’elle a été l’une de nos plus excellentes élèves à Poudlard : plus brillante que miss Granger, je dirais ! Elle était d’ailleurs très amie avec vous, Severus, n’est-ce pas ? Dumbledore me l’a confirmé de vive-voix. » sourit-elle.

« Vous et le vieux fou, mêlez-vous de ce qu’il vous regarde ! » rugit alors le Maître des Potions qui quitta la Grande Salle d’une rapidité effroyable.

« J’ai enfin touchée la corde sensible, on dirait… » murmura alors Minerva.

De l’autre côté de la Grande Salle, le départ précipité de Severus Snape ne passa pas inaperçu.

« Mais qu’est-ce qu’il se passe encore dans cette école ? On ne sera jamais tranquille…pas vrai Harry ? » se plaignit Ronald Weasley.

« C’est le charme de Poudlard, que veux-tu Ron ! Hermione, connais-tu cette…femme ? » demanda Harry, plus détendue depuis le départ du vampire.

« Non, mais si tu le souhaites, je peux me renseigner à la bibliothèque…il y a un registre des anciens élèves : peut-être qu’elle était élève à Poudlard, avant d’être un vampire ! »

Harry et Ron rirent de bon cœur lorsqu’ils virent leur amie sautiller sur son tabouret, la hâte de se rendre à la bibliothèque apparaissant dans son comportement…oui, finalement, rien n’avait changé. Quoi que…l’année promettait de biens belles surprises !

Bien loin de la Grande Salle, un Maître des Potions venait tout juste de rejoindre ses appartements situés dans la profondeur des cachots de l’école.
Severus se remémora la scène de l’arrivée du nouveau professeur de Défense Contre les Forces du Mal, tout en tournant en rond dans son salon : non, ce n’était pas possible ! Albus lui avait annoncé en personne la mort d’Ariana, le lendemain de leur dispute…puis il l’avait annoncé à toute l’école le soir même !
Cette femme…non, ce vampire avait l’apparence d’Ariana, à 14 ans…non, ça ne pouvait pas être elle !
Et pourtant, en replongeant dans de biens lointains souvenirs, il revit le regard ravi de James Potter, lors de l’annonce de la disparition mystérieuse et bien tragique d’Ariana, sa propre sœur…

_________________


Hermione-Granger, véritable Gryffone ♥️

Gryffondor, une maison unie ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myfantasyworld.eklablog.com/

Le retour d'Ariana Potter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» James Potter - Une oeuvre inspirée de J.K Rowling
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Magie de Poudlard :: Bibliothèque :: Fanfictions :: Fanfictions de Malicia-